Rechercher
  • Johann Lalande

La retraite des cadres : un véritable avantage pour les dirigeants salariés

Pour beaucoup d’entrepreneurs, la retraite des cadres a longtemps constitué l’avantage décisif les incitant à opter pour le statut d’assimilé salarié. Pour cette raison, nombreux furent ceux qui optèrent pour le statut de PDG de société anonyme, de président de SAS ou encore de gérant égalitaire de SARL. Les choses ont cependant bien changé depuis !

Cette idée de la prééminence de la retraite des cadres sur celle procurée par les régimes de travailleurs indépendants repose sur des idées anciennes.

Il est vrai que dans les années 70 et 80, la situation était particulièrement favorable aux gérants égalitaires de SARL et aux dirigeants de SA :

Valorisations des droits avec des taux d’appels privilégiés (les points étaient acquis à une valorisation inférieure à leur prix réel, alors qu’aujourd’hui, les points sont appelés avec un surcoût).Rachats de points dans des conditions particulièrement avantageuses.Reconstitution de droits dans des conditions très avantageuses lors des augmentations de cotisations.

De plus, nombre de chefs d’entreprise indépendants ne bénéficiaient alors ni d’une retraite complémentaire (les artisans attendront 1979 et les commerçants 2004), ni de la possibilité de souscrire à titre facultatif une retraite supplémentaire.

Depuis 1994 avec la mise en place des contrats retraite « Madelin », cette situation n’est plus qu’un lointain souvenir, l’intérêt de relever du régime des indépendants s’avérant souvent préférable. Dans le même temps, les régimes de retraite complémentaire des salariés ont vu leur situation financière se dégrader.

En effet, à l’issue de plusieurs mois de négociations visant à assurer l’avenir des régimes de retraite complémentaire, les partenaires sociaux ont abouti à un accord le 30 octobre 2015. L’entrée en application de cet accord au 1er janvier 2019 a eu, notamment, pour effet de fusionner les régimes AGIRC et ARRCO et de supprimer ainsi le statut spécifique des cadres. Ce texte instaure, par ailleurs, à compter de la génération 1957, un système de « bonus-malus » temporaire afin d’inciter les futurs retraités à travailler plus longtemps.

Ainsi, la retraite des cadres n’est plus du tout cet avantage majeur qu’il fut par le passé.Ce n’est d’ailleurs pas sans raison que les dirigeants des TPE-PME relèvent aujourd’hui pour la plupart du régime des travailleurs non-salariés (TNS).

Ils ne peuvent toutefois se contenter des seules garanties de leurs régimes obligatoires, la Sécurité sociale des indépendants (SSI), qui remplace depuis le 1er janvier 2018, le Régime social des indépendants (RSI) pour la retraite de base. Le recours à des retraites supplémentaires, telles que les contrats Madelin, ayant par ailleurs un cadre fiscal avantageux, est très souvent nécessaire afin d’augmenter le montant de leur pension de retraite.

L’expertise de votre agent vous permettra d’obtenir un conseil personnalisé sur la constitution de votre retraite et de prendre, dès à présent, les bonnes décisions.

10 vues

Posts récents

Voir tout
 

07 66 23 68 44

Johann LALANDE

AGENT GÉNÉRAL AXA PRÉVOYANCE & PATRIMOINE

7 Bis Chemin Du Parc, 91590 D'Huison-Longueville

N°ORIAS - www.orias.fr : 19000316

Agent général exclusif d'assurance AXA Prévoyance & Patrimoine

Coordonnées de l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution – 4 pl. de Budapest - CS 92459 - 75436 Paris CEDEX 09.

Sociétés d'assurance mandantes AXA France Vie, AXA Assurances Vie Mutuelle, AXA France IARD, et AXA Assurances IARD Mutuelle. Le détail des procédures de recours et de réclamation et les coordonnées du service dédié sont disponibles sur le site axa.fr. En matière d'assurance, en cas de non résolution d'un différend à l'issue du processus de réclamation, vous pouvez avoir recours au Médiateur, en vous adressant à l'association : La Médiation de l'Assurance, TSA 50110, 75441 Paris Cedex 09 - www.mediation-assurance.org

Les Agents AXA sont régis par le code des assurances.

©2020 par Cabinet Johann Lalande